Prose Café » Histoire » Femmes d’Orient : 6 livres pour voir l’Islam à travers leurs yeux

Femmes d’Orient : 6 livres pour voir l’Islam à travers leurs yeux

  • 5 min read
livre islam

Parler de l’islam aujourd’hui est devenu compliqué. Il est difficile de ne pas tomber dans la critique facile, dans la haine irrationnelle, de mettre tout le monde dans le même sac. Nous avons souvent tendance à oublier les femmes musulmanes.

Des femmes qui, dans de nombreux pays, vivent avec tout le poids de la loi sur leurs têtes mais aucun de leurs droits. Des femmes qui ont un droit de veto sur l’éducation, la culture et même la santé simplement parce qu’elles sont des femmes.

Ce sont elles dont nous nous souvenons à travers ces livres, dans une tentative de nous rapprocher de leur monde et de leur réalité.

Persépolis de Marjane Satrapi

Persépolis est l’une des bandes dessinées les plus louées de ces dernières années, mais c’est surtout l’autobiographie de son auteur, Marjane Satrapi. Née à Téhéran en 1969 dans une famille progressiste, la vie de la petite Marjane sera marquée par la révolution de 1979 qui donna naissance à un gouvernement islamique.

L’imposition du voile, la séparation des sexes à l’école, les révoltes étudiantes… à travers ces faits significatifs Marjane nous présente une radiographie de son Iran contemporain, en plus de nous aider à comprendre comment ce gouvernement islamique a pu être atteint.

De la part de la princesse morte de Kenizé Mourad

Avec ce très beau roman, nous voyageons dans le temps jusqu’à l’Istanbul de 1918. L’Empire ottoman tombe et avec lui toute la cour du dernier sultan.

La princesse Selma, à seulement sept ans, voit le monde qu’elle connaît s’écrouler, et avec lui toutes ses aspirations. Selma se rendra en Inde, à Paris, à la recherche de l’amour et du bonheur, et surtout de ce qui la rendra libre de ressentir et de désirer.

De la part de la princesse décédée, le premier roman de Kenizé Mourad raconte la vie de sa propre grand-mère, la princesse Selma. Bien que née à Paris et éduquée dans un collège catholique, Kenizé a étudié l’islam en profondeur pour mieux connaître ses racines.

Et si vous souhaitez vous aussi en savoir plus sur l’islam, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin sur une librairie islamique en ligne.

École de beauté de Kaboul de Deborah Rodriguez

Deborah Rodriguez, coiffeuse américaine, s’est rendue en Afghanistan après la chute du régime taliban pour participer à l’aide humanitaire. Avec une grande volonté de sa part et une grande envie d’aider, Deborah n’avait aucune idée de comment commencer.

Mais ce qui semblait être une profession superficielle va révolutionner la vie des femmes à Kaboul. Ainsi, aidée par des sponsors internationaux, Deborah créera une École de Beauté à Kaboul, où elle enseignera aux femmes non seulement à se sentir belles à l’extérieur, mais aussi une profession pour se débrouiller.

En abattant les murs culturels, ces femmes se trouveront pour la première fois libres de montrer leurs sentiments, et Deborah elle-même obtiendra assez de force pour sortir d’un mariage malade et trouver enfin l’amour. L’École de Beauté de Kaboul est une histoire basée sur des faits réels.

Une burqa par amour de Reyes Monforte

L’espagnole Maria Galera vivait à Londres quand elle a rencontré un garçon afghan et est tombée éperdument amoureuse de lui. Par amour, elle a traversé la moitié du monde, s’est convertie à l’islam et a accepté de vivre avec lui sous les lois très dures que le régime taliban impose aux femmes.

Cependant, la guerre et les conditions de vie difficiles auxquelles elle a dû faire face avec ses deux fils l’amèneront à demander de l’aide dans son pays d’origine.

Je suis Malala de Malala Yousafzai

Malala n’est qu’une enfant quand elle est abattue à bout portant par les talibans. Son crime ? Défendre l’éducation pour les femmes, l’accès à la culture pour tous, indépendamment du sexe et de la religion. Heureusement, la jeune Malala a survécu à la mort qui lui était réservé et sa voix a été entendue dans le monde entier.

De la vallée du Swat au Pakistan à l’ONU à New York, Malala est un exemple de courage et de dépassement, un exemple de la façon dont une seule voix peut changer le monde, un élan pour continuer à lutter pour l’éducation et l’égalité. Malala Yousafzai est devenue la plus jeune personne à recevoir le prix Nobel de la paix.

Fleur du désert de Waris Dirie

Nous partons en Afrique dans ce cas pour connaître le terrible témoignage de Waris Dirie, une jeune Somalienne qui, après une enfance déchirante, est devenue un modèle international. Dans Fleur du désert, Waris recueille les souvenirs de son enfance, marquée par l’invisibilité des femmes en Somalie et des coutumes aussi terrifiantes que l’excision des filles, opération à laquelle a été soumise notre propre protagoniste.

Quand à l’âge de treize ans, son père décida de la marier à un homme beaucoup plus âgé, Waris décida de s’enfuir et d’avoir sa propre vie. Une histoire dure de courage et de dépassement, et surtout un appel à prêter attention aux conditions de vie très dures auxquelles sont contraintes des millions de femmes dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *